Association pour la CERtification
des Matériaux Isolants
  • Français
  • Anglais

Des performances certifiées


Conductivité thermique : λ (lambda)

Le pouvoir isolant d'un matériau s'évalue à partir de ce que l'on appelle sa conductivité thermique, notée lambda : c'est sa capacité intrinsèque à transmettre la chaleur à travers son épaisseur, d'une face chaude vers une face froide.

Plus la conductivité est faible, c'est-à-dire plus le lambda est petit, moins le produit transmet/transfère la chaleur, donc plus grand est le pouvoir isolant du matériau. Le coefficient de conductivité thermique s'exprime en W/m.K (Watt par mètre par Kelvin).


Résistance thermique : R pour s'opposer au transfert de chaleur

La résistance thermique exprime la capacité d'un matériau à résister aux transferts de chaleur (limiter les pertes de chaleur en hiver et la surchauffe en été). Plus le R est élevé, plus le produit est isolant.

Exprimé en m².K/W (mètres carrés Kelvin par Watt), l'indice R s'obtient par le rapport de l'épaisseur (en mètres) sur la conductivité thermique du matériau. R rapporte la conductivité du matériau à l'épaisseur de matériau installé.

R = épaisseur en mètre/conductivité thermique du matériau (lambda).

Attention !

  • Dans la pratique, on ne peut pas se contenter de comparer les R des différents matériaux, car les R sont donnés pour une épaisseur : celle du produit. Par exemple, un mur de brique de 30 cm d'épaisseur a la même résistance thermique que 1 cm de laine de verre.
  • Le choix de l'isolant se fait en fonction de la combinaison épaisseur/performance/prix de l'isolant et en fonction de l'espace disponible et du coût de cet espace.

Réaction au feu des produits

ACERMI peut certifier en option à la demande du fabricant en plus de la conductivité thermique la réaction au feu d'un matériau. Celle-ci exprime l'aptitude de l'isolant à s'enflammer, à contribuer au démarrage et à la propagation d'un incendie. On détermine la réaction au feu des matériaux de construction, produits de décoration, etc. par des essais qui consistent à soumettre les produits à des sollicitations thermiques. On évalue ainsi leur comportement au feu par rapport à des critères de performance qui portent sur leur inflammabilité.

Pour les produits de construction les classements sont :

  • A1, A2, B, C, D, E, F
  • s1, s2, s3 (pour les fumées) et
  • d0, d1, d2 (gouttelettes et débris enflammés).

Caractéristiques d'aptitude à l'emploi

Elles permettent de compléter la caractérisation du produit par des grandeurs physiques qui dépendent de l'emploi prévu (compression pour les isolants en sol ou en toiture terrasse, stabilité dimensionnelle pour l'isolation intérieure ou extérieure, etc.).


Performances acoustiques

Certains produits d'isolation présentent à la fois un bon comportement thermique et acoustique. Pour la plupart des usages, les performances acoustiques définies dans les normes européennes des produits isolants peuvent être certifiées par ACERMI : absorption acoustique et résistance au passage de l'air.

Pour les produits utilisés en sous-couches sous chape ou sous carrelage, le comportement acoustique est caractérisé par la résistance aux bruits de chocs et par la variation de raideur dynamique après un écrasement de longue durée (fluage en compression). Ces performances sont valorisées par la lettre "A" dans le classement sol du produit certifié.


Performances mécaniques

Les produits isolants sont souvent sollicités mécaniquement dans la paroi qu'ils isolent : sous une chape ou sous une dalle, les produits sont écrasés ; en isolation par l'extérieur, les produits sont soumis à des efforts d'arrachement, notamment dus au vent, etc...

Les caractéristiques mécaniques telles que la résistance à la compression de service, la résistance au cisaillement, à la traction parallèle et perpendiculaire aux faces (cohésion), et autres caractéristiques définies dans les normes des produits peuvent être certifiées.


Stabilité dimensionnelle

Les isolants peuvent être soumis à des conditions de température et d'humidité très variées, en fonction de la paroi dans laquelle ils sont installés, et les dimensions des produits (longueur, largeur et épaisseur) peuvent varier en fonction de ces conditions. C'est ce que l'on appelle la stabilité dimensionnelle.

Certains ouvrages, et notamment les ouvrages d'isolation de toiture terrasse et les ouvrages d'isolation par l'extérieur sous enduit nécessitent que le produit isolant utilisé soit très stable en fonction des conditions de température et d'humidité, afin de ne pas engendrer de désordre sur le toit ou la façade concernés (problème d'étanchéité, fissuration, etc.).

La stabilité dimensionnelle est une caractéristique décrite dans les normes européennes, et peut être certifiée par ACERMI.


Comportement à l'eau ou à la vapeur d'eau

Les produits isolants peuvent être sensibles à l'eau liquide et à la vapeur d'eau. Les normes européennes définissent plusieurs caractéristiques permettant d'évaluer le comportement à l'eau et à la vapeur d'eau de ces produits : absorption d'eau par immersion partielle ou totale, à court ou long terme (capillarité), et résistance à la diffusion de vapeur d'eau.

Ces caractéristiques peuvent être certifiées par ACERMI.


Profil d'usage ISOLE

Le profil d'usage "ISOLE" est destiné à faciliter l'expression de l'aptitude à l'emploi des isolants en fonction des besoins exprimés par les utilisateurs et repris dans de nombreux textes codificatifs. Il s'obtient à partir des caractéristiques définies dans les normes européennes, sauf dans les cas particuliers pour lesquels les critères définis dans les normes européennes sont insuffisants en l'état actuel pour couvrir les besoins d'une application particulière, ou lorsque les normes européennes n'expriment pas les performances de façon harmonisée et commode, par exemple lorsqu'un même critère a différentes significations selon la norme de référence.

  • I Propriétés mécaniques en compression, avec 5 niveaux : I1 à I5
  • S Comportement aux mouvements différentiels, avec 5 niveaux : S1 à S5.
  • O Comportement à l'eau, avec 3 niveaux : O1 à O3.
  • L Propriétés mécaniques utiles en cohésion et flexion, avec 4 niveaux : L1 à L4.
  • E Perméance à la vapeur d'eau, avec 5 niveaux : E1 à E5.